Certains trouveront probablement le titre de ce nouveau journal un peu trop immodeste. Qu’ils sachent que je m’en contrefous ! la modestie et moi, ça a toujours fait deux et plus je prends de la bouteille, pire c’est. Je n’ai guère tendance à me sentir en phase avec mes compatriotes. Je trouve la grande majorité d’entre eux mous, pleutres et dépourvus de la plus élémentaire impatience. Moi qui ne cesse, depuis que je suis mouflet, de rêver au matin du grand soir, je crains de passer l’arme à gauche sous un gouvernement de droite…et sa m’horripile ! le sarkozysme francaoui ressemble à s’y méprendre au maccarthysme amerloquin des années 50, mais personne ne moufte. Le trouillomètre des Français est descendu bien au dessous de zéro ! pendant que la droite bulldozère, la gauche, pas le PS, la vraie (situationnistes, trotskystes, anarchistes, altermondialistes, et les marginaux mon coeur) se déchire et s’injurie, offrant ainsi un boulevard aux salopards de prédateurs. C’est pour dénoncer cette situation insupportable que j’ai réuni, sous ma bannière de pestiféré, une bande de trublions bien décidés à ruer dans les brancards du pouvoir et à secouer violemment le cocotier afin de faire tomber les masques de tous les faux-derches. Inutile d’ajouter que, tant que je serais gérant des éditions de l’Enragé et Directeur de publication de « Siné Hebdo » (ma femme étant comme par hasard, Diorectrice de la rédaction), la démocratie n’aura pas le droit de cité dans ce journal et qu’au contraire, un discret culte de la personnalité sera apprécié, sans toutefois être obligatoire. Je n’y supporterai, bien entendu, aucune brebis galeuse qui s’autoriserait à émettre un autre avis que le mien sur quelque sujet que ce soit. En revanche, les moutons noirs ou à cinq pattes seront les bienvenus. Les audacieux bienfaiteurs aussi. (Je ne remercierai jamais assez tous les Amis, connus ou inconnus, qui se sont défoncés sur le net pour me sauver la peau alors que d’autres voulaient me la faire). Texte d’introduction de Siné et du numéro 1 de Siné Hebdo sorti ce mercredi 10 septembre.

« GUERILLA KIT »

Sans-titre-1